L'ACEE du Québec

Publié le 14 juin 2017 | par Carolyne Blais

0

Entrepreneure du mois de juin: Émilie Gaudreault

On dit que chaque expérience de vie est utile et nous amène vers notre mission de vie. Et bien, Émilie Gaudreault en est un bon exemple…

Émilie est une jeune femme créative et énergique, ayant le sens de l’organisation très développé, venant de terminer ses études collégiales au Cégep de Jonquière, en gestion de commerce. Dès sa première année d’études collégiales, Émilie a adhéré comme membre au club d’entrepreneurs étudiants TANGO entreprise école.  Puis, à l’automne, Émilie a pris en main le restaurant du terrain de football qui impliquait un poste au conseil d’administration du club d’entrepreneurs étudiants. C’est ainsi qu’Émilie s’est retrouvée présidente pour ses deux dernières années d’études collégiales. Quelle expérience! Notre présidente a découvert les aléas de l’administration d’un C.A. avec la préparation et la gestion des réunions, les procédures officielles ainsi que la comptabilité. Elle a même présidé deux A.G.A. devant plus de 230 membres!¨

De plus, après avoir travaillé à la salle de spectacle du cégep, Émilie a prêté main forte à Brandon Girard pour la gestion du premier festival d’humour dans la région du Saguenay-Lac-St-Jean, entrepris par huit collégiens. En juin 2016, Festi Rire, qui a attiré plus de 700 personnes, a décroché la première place au prix national du Défi OSEntreprendre, se méritant une bourse de 5 000 $. Cette année encore,  avec plus de 1000 spectateurs, Festi Rire a remporté la première place au défi régional OSEntreprendre Saguenay/Lac St-Jean niveau collégial.

Toujours à la recherche d’expériences enrichissantes, Émilie revient tout juste d’un stage en France où elle a mis à profit ses talents de gestionnaire marketing. Bénéficiaire de la Bourse LOJIQ et de deux bourses reconnaissant son excellence académique et son engagement envers le cégep, elle a pu ainsi financer ce voyage formateur.

 

Élytras… une mission

Native de Chicoutimi, Émilie trouve important d’étudier, de travailler et de s’investir dans son coin de pays. Toutefois, elle a constaté que les endroits pour le divertissement des jeunes adultes se font rares, et que ces derniers s’ennuient et quittent la région le temps venu des études collégiales et universitaires. C’est alors qu’elle a accepté l’offre de s’associer avec Patrick Allard, Dan Fortin-Côté et Gabriel Giguère qui ont la même passion, soit la musique et le spectacle, pour  la création d’Élytras ProductionsCette entreprise est un service de gestion efficace et professionnel dans l’événementiel qui vise le développement régional et les projets d’envergure. L’équipe s’est donné comme mission d’apporter du divertissement aux jeunes et à la population de la région. Le quatuor souhaite également participer au «nightlife» du centre-ville par la création d’un endroit où aller danser, rire et s’amuser… Discothèque, scène pour spectacles de variété et de musique, événements de tous genres. Qui dit « Saguenay » dit « Party »… Et bien, Élytras Productions confirme l’adage avec son équipe du tonnerre…

Le programme en administration à l’université du Québec à Chicoutimi étant excellent, Émilie s’y est inscrite… D’ailleurs, elle veut absolument faire partie du club entrepreneur RÉEUS UQAC! Notre étudiante passionnée des finances compte poursuivre parallèlement sa mission en investissant temps et énergie dans l’entreprise Élytras pour laquelle Émilie apporte son expertise administrative. Elle est très fière d’avoir trouvé des partenaires d’affaires ayant de l’expérience dans le showbusiness et partageant la même vision qu’elle.

Pour Émilie, le principal défi d’un entrepreneur étudiant est de prioriser ses études. L’idée de tout mettre son temps dans le développement de l’entreprise est tentante, mais un diplôme a son importance sachant qu’une entreprise n’est pas immuable.

Petit conseil de notre entrepreneure : « Bien souvent, on garde ses idées de peur de se les faire voler… Erreur! Parler de son projet ne peut qu’aider à augmenter son réseau de contacts et faire avancer le projet. »

« Ma grande découverte de l’ACEE s’est faite au colloque en 2015. C’est lors de cet événement que j’ai constaté qu’au Québec, on était très fort sur l’entrepreneuriat, mais surtout que tout est possible. Tu reviens de chacun des événements de l’ACEE avec une énorme dose de confiance et des idées plein la tête. J’ai fait de belles rencontres tout au long de mes deux années à la présidence de Tango entreprise-école, surtout au niveau de notre coordonnatrice qui est toujours là pour nous aider. L’ACEE c’est du soutien, de la créativité et de la motivation pour moi. »

Émilie reconnait la chance d’avoir des parents qui la soutiennent et qui portent de l’intérêt à ses projets peu importe qu’il s’agisse d’une idée folle ou improbable! Ce qui a contribué à faire grandir son estime d’elle-même lui permettant, maintenant, de se lancer en affaires dans l’organisation d’événements, une passion qui l’anime.

Nous souhaitons remercier COOPSCO qui offre gracieusement aux membres de l’ACEE, nommés entrepreneur du mois, des cartes-cadeaux de 50$.

Toute l’équipe de l’ACEE souhaite à Émilie de continuer à vivre passionnément!

Tags: , , , , , ,




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page ↑

f1e0e4c32d6399fa87828aaaa7fe2098'''''''